Trophée des Champions : Une faim de Lyon

29 juillet 2012 - 19:05

Pour la septième fois en huit participations, l’Olympique Lyonnais s’est adjugé le Trophée des Champions à New York.

Au terme d’une partie pleine de rebondissements qui aura vu les rhodaniens courir après le score, les Gones viennent à bout du MHSC (privé de Belhanda) et s’adjugent ainsi leurs septième Trophée des champions en huit participations.

 

Montpellier dominateur


John Utaka avait pourtant ouvert le score (26e) suite à un slalom dans la défense lyonnaise, mais d’une tête très précise, Bafé Gomis a répondu au buteur nigérian, juste avant la pause (46e). Dominé Lyon restait ainsi dans le match, mais sur un pénalty sévère, le nouveau buteur montpelliérain, Herrera, crucifiait Lloris (55e) au retour des vestiaires (inscrivant au passage son 5e but en autant de match avec le MHSC.

 

La révolte des Gones


Se sentant lésés par cette décision arbitrale, les hommes de Rémy Garde se sont alors révoltés et ont poussé devant le but de Jourdren. Et c'est Briand, excellent hier soir, qui a égalisé d’une belle reprise de volée sur un service parfait de Lacazette (77e). Après l’expulsion d’Estarda (79e), l’ancien rennais aurait d’ailleurs pu marquer le but de la rencontre si son retourné n’était pas venu mourir sur le poteau (88e). Plus en jambes dans la dernière demi heure, les Gones ont poussés mais sans succès. Et à l’issue de la séance des tirs aux buts, c’est l’international français, Hugo Lloris, qui s’est illustré en repoussant les frappes de Charbonnier et Bedimo pour offrir le titre à l'OL.

 

À l’image de Gourcuff, auteur d’une passe décisive sur le premier but, et élu MVP de la rencontre, Lyon va mieux, et peut compter sur ses jeunes pousses comme Lacazette ou Benzia (17 ans). A 2 semaines de la reprise du championnat de France, il ne faudrait peut-être pas enterrer le club du président Aulas trop vite.

Commentaires

RENOV' AUTO

        

VERNET - AUTOMOBILES

             www.levernetauto.com